Actualités

Participation à l’Annual Meeting AIChE, Atlanta

aiche avec fond blanc

Les composés soufrés sont présents dans un grand nombre de procédés et d’applications de l’industrie chimique (produits phytosanitaires utilisés dans les secteurs agricoles, compléments alimentaires pour les animaux d’élevage,…)  les détergents, la métallurgie, les peintures, le raffinage….

Cependant, les mesures physico-chimiques sur ces intermédiaires sont très complexes de part une toxicité souvent élevé, leur non-disponibilité commerciale et leur forte réactivité. Ceci rend la conception des procédés soufrés très difficile.

En collaboration avec l’Ecole des Mines de Paris, les équipes de Processium ont développé une méthode de contribution de groupes pour les composés soufrés, qui permet de prédire les équilibres de phase indispensables au développement de procédé de purification.

Lors d’une conférence annuelle de L’AICHE (14-17 novembre à Atlanta), les travaux de thèse menés sur cette méthode de contribution de groupe ont été présentés.

Fort de cette expérience Processium est en mesure de développer des méthodes prédictives de contribution de groupe spécifiquement ciblées sur des besoins précis.